le safran

Préparation et plantation

Le sol doit être léger (éviter les tassements), drainant, d’un pH de    6,5 – 7 (neutre mais supporte des terres plus ou moins acides)

L’idéal est de planter sur un sol reposé, qui n’a pas été cultivé depuis plusieurs années

Plantation : de juin à septembre. Dans notre région, planter avant le 15 août

 

Les sillons sont creusés à la houe  à une profondeur de 15 à 20 cm

 

Planter un bulbe tous les 10 à 20 cm sur le rang.

Prévoir 4 lignes, distantes de 30 cm, par planche .

Entre chaque planche, laisser une allée pour faciliter  le passage lors de la cueillette et de l’entretien

 

 

 

 

 

savoir reconnaitre le vrai safran

Les pistils de safran doivent être cassants, légers et d’un rouge foncé. Ils ne doivent pas être poisseux et mou au toucher.

Si possible, les stigmates doivent être unis par le style

Le style est blanc orangé. Si, il est de couleur rouge, c’est qu’il a été teinté.

Si le safran a un goût salé ou sucré, c’est qu’il a été adultéré.

Le vrai safran colore l’eau ou le lait en jaune lorsqu’il est chaud et après quelques minutes. S’il est faux, la couleur de la teinture se dégagera rapidement.

Il est difficile, simplement en le regardant, d’authentifier le vrai safran. c’est pourquoi il vaut mieux faire confiance aux producteurs locaux!